Patrice Talon
Patrice Talon

A la loupe: Le fameux destin du chat

Patrice Talon

             Patrice Talon

Les béninois élisent leur président par défaut. Ils en sont très fiers et ne s’en cachent pas. C’est ce qu’ils appellent vote sanction. Et dans leurs discours enroulés de peu de modestie, l’on entend souvent dire : « C’est parce que nous ne voulions plus de PAUL que nous avions choisi Pierre. C’est parce que Nicéphore a nargué tout le monde que nous lui avons retiré le pouvoir pour le confier à Mathieu. Puisque Mathieu à son tour s’est foutu de notre gueule, nous avons signé l’arrêt de mort de son règne pour porter au sommet le tout neuf et tout nouveau Saint Thomas de Tchaourou. Aujourd’hui Thomas nous a trahis. Il s’est cru plus beau que le peuple, puis le peuple l’a viré ».
Chaque fois qu’il réussit à porter à la Marina, quelqu’un qui n’a jamais brigué la magistrature suprême, le béninois fier de sa démocratie se rend dans la rue. Et là, entre deux verres de Sodabi ou d’une bière importée, tu peux lire dans son attitude ceci : « On gagne et on gagne ! Tchoco tchoco, la démocratie a gagné ».
Puis on l’entend souvent s’égosiller imbue de sa fierté de béninois convaincu la fameuse phrase : « Cette fois, nous avons trouvé notre sauveur, notre messie, qui va apporter le salut au peuple. A ce ramassis de choses entendues qui, le temps faisant son œuvre est devenu un refrain populaire, j’oppose cette question. Pourquoi pensez-vous que le nouveau prince gouvernera mieux que le précédent ?
En posant la question, je m’attends à des réponses objectives argumentées sur la base d’une analyse du programme de société du nouvel élu. En la posant, je m’attends à chaque fois aussi, à un engagement commun à accompagner le nouveau président, ce qui pourrait se traduire dans nos comportements quotidiens avec des actes qui aillent dans le sens de : « je ne demande pas ce que l’Etat peut faire pour moi, mais plutôt ce que moi je peux faire pour l’Etat ». A la place, ce sont plutôt des flagorneries du genre : « S’il ne fait pas bien, nous l’enlèverons. Nous sommes le laboratoire de la démocratie, voyons ! Nous choisissons qui nous voulons dans la paix et la transparence. C’est ce qu’on appelle l’alternance. Notre pays a le destin du chat, tu le lances en l’air, il retombe toujours sur ses pattes ».
En le disant, ils oublient que le destin du chat dépend parfois de qui le lance parce que bien souvent, l’on rencontre des lanceurs qui au lieu de projeter l’animal en l’air, prennent d’abord le temps de l’emballer dans un sac de jute qu’ils tournoient en l’air vigoureusement pour enfin le projeter violemment contre un mur. Finalité de l’opération, le chat qui souvent retombe sur ses pattes, se couche cette fois-là sur le dos, sans vie.
Le 06 avril, nous portons un autre homme à la tête du pays, le plus mignon de tous à l’heure actuelle. A mon humble avis, courtisans et valets, amateurs de flatteries creuses, analystes politiques improvisés et autres chercheurs de postes ou d’intérêts devraient baisser les armes. La campagne est terminée. Les choses sérieuses commencent maintenant. Le Bénin n’est pas un quelconque gâteau que l’on se partage. Il est une essence que l’hôtelier vit de l’hôtel mais ne devrait être invité à la consommation de ce gâteau que ceux qui, pétris d’une bonne dose de connaissance en pâtisserie, ont contribué à sa cuisson.
Pendant que j’y pense, à la jeunesse, cette tranche d’âge entre 18 et 35 ans, colleurs d’affiches patentés, mobilisateurs de foules par excellence, hommes de mains efficaces dont certains (pas tous) pensent que pour avoir servi le chef de très près, l’heure a sonné pour eux de se positionner, je voudrais dire : « le pouvoir est comme le mariage. C’est une chose trop sérieuse pour être confiée à des gens qui ne rêvent que de grosses voitures, de belles nanas ». A l’autre catégorie de cette jeunesse qui attend sagement que Guillaume Athanase Patrice Talon change leur vie d’un coup de baguette magique, je vous renvoie au travail. Fouillez, bêchez, prenez des risques, sortez des standards habituels de l’emploi, innovez, créez, inventez des concepts, militez dans les associations, encouragez les jeunes frères à prendre le chemin des classes, cessez de dormir dans les églises à attendre un miracle de Dieu. Il n’aime pas les gens comme vous bon sang ! N’attendez pas Patrice Talon. Vous ne le verrez qu’à la télé lors des 5 années à venir. Compétiteur né vous l’êtes aussi. Développez votre talent caché. Soyez vos propres modèles et n’allez en compétition qu’avec vous-mêmes. N’attendez pas les concours d’entrée dans l’administration publique. Œuvrez pour être un recruteur. Car l’on n’est mieux servi que par soi-même et personne ne changera votre vie, même pas Patrice TALON.
Ezin Pierre DOGNON
Médiateur Culturel/Auteur

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

Visages du Bénin est un média en ligne créé depuis 2009 d’information générale dirigée par le journaliste béninois Francis Z.OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.
VOTRE PUB ICI

Nos rubriques

AFRIQUE TELEVISION

Toute l'actualité africaine en un clic

Toute l'actualité africaine en un clic

www.visages-du-benin.com Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous, restez informé!

www.visages-du-benin.com  Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous,  restez informé!

www.visages-du-benin.com Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous, restez informé!

DECOUVREZ LA VILLE DE PORTO-NOVO, LA CAPITALE DU BENIN

DECOUVREZ LA VILLE DE PORTO-NOVO, LA CAPITALE DU BENIN

DECOUVREZ LA VILLE DE PORTO-NOVO, LA CAPITALE DU BENIN, LA VILLE AUX TROIS NOMS: ADJATCHÊ; HOGBONOU; PORTO-NOVO AVEC SES ATTRACTIONS TOURISTIQUES

Nos archives

AFRIQUE TELEVISION

AFRIQUE TELEVISION, dans le coeur de l'Afrique

Toute l'actualité africaine en un clic

PUB

....Pour valoriser et redonner vie à ll'important gisement culturel de Porto-Novo et le mettre au service du développement tant national et international

FESTIVAL INTERNATIONAL DE PORTO NOVO