Drapeau du Benin
Drapeau du Benin

Semaine culturelle du Bénin à Paris en Juillet : et si on faisait comme pour les concours frauduleux ?

Drapeau du beninQu’on ne s’y trompe pas. La semaine culturelle du Bénin à Paris reste à la fois, une vitrine et une plate-forme pourvoyeuse de devises si l’on considère qu’un pays comme le nôtre, pauvre en or, pauvre en diamant, miséreux en pétrole devrait plutôt travailler à promouvoir sa culture et son tourisme au plan international. Ceci, dans l’optique de recueillir des lauriers économiques impérissables, plus durables car on le sait, le pétrole finit, l’or et le diamant se raréfient. Des pays comme le Sénégal ont expérimenté cette approche et s’en félicitent. Nous n’avons pas la prétention de penser que le Bénin y gagnera des millions tout de suite. Cependant, ce genre d’événements dupliqués à l’échelle de nos représentations diplomatiques dans le monde se présente comme le vin qui se bonifie avec le temps. A défaut de l’argent, l’avantage ici est de réparer la honte qui constitue pour les béninois à l’extérieur de situer de manière géographique leur pays par rapport au Nigéria lorsqu’ils doivent se présenter à quelqu’un. Les initiateurs de l’évènement ont d’ailleurs bien pensé la chose et certaines éditions comme celles organisées sous la direction de l’ambassadeur Guy André OLOGOUDOU ont fait la fierté du Bénin. Seulement voilà, la moisissure s’est peu à peu invitée au festin. En 2007, l’ambassadeur Yves Edgard-MONNOU qui organisait la 7e édition avait fait imprimer des cartons d’invitation pour 40.000€. Le 17 juillet de la même année, le président Boni Yayi qui séjournait en France a ordonné l’arrêt immédiat de l’évènement, à la satisfaction des défenseurs de la culture. Depuis quelques jours, l’insomnie nous gagne, une insomnie à juste titre car comment justifier la tenue d’une nouvelle semaine culturelle à Paris après la précédente qui n’avait accouché que de 3 heures de concert ? Cette semaine culturelle financée à coût de millions par le gouvernement d’alors s’était déroulée en Novembre 2015. Ceci, quelques mois après un machin de festival de musique organisé en Avril 2015 à quelques mois des élections législatives au Bénin. Le ministre de la culture de l’époque, séjourne aujourd’hui au parlement, immunité au point ! Récapitulons. Si la semaine actuellement programmée était organisée, le Bénin aurait organisé en France, trois événements en moins d’un an. Qu’elle est douce aussi la Rupture ! Pardon la république dirai-je ! En disant cela, nous ne disons rien. Par contre des questions se posent. Pourquoi organiser un événement en Novembre et se précipiter pour le rééditer en Juillet soit 8 mois à peine après sans aucun retour sur l’impact économique pour le pays ? Combien d’artistes ont été contactés par des tourneurs de spectacles après la première édition ? Combien de béninois de la diaspora européenne peuvent lever la main et dire qu’ils savent qu’il y a un événement destiné à eux comme cœur de cible pour cette fin de mois de juillet ? Ces questions, nous vous les soumettons puisque nous savons qu’à cette occasion, l’argent du contribuable béninois sera décaissé au nom de la culture à un moment où nos compatriotes restés au pays crient morosité financière au quotidien et que beaucoup parmi eux raclent le fonds de l’assiette le soir avant d’aller se coucher. A l’heure où beaucoup de nos braves frères et sœurs ayant soutenu Patrice Guillaume Talon se demandent à quelle sauce, ils seront mangés sous l’ère de la rupture et du nouveau départ. Et au moment même où les plus nostalgiques des précurseurs de la culture béninoise se souviennent qu’il y a 54 ans, le Dahomey aujourd’hui Bénin devenait le premier pays non européen à être sacré «Champion du monde» au théâtre des Nations organisé à Paris. 54 ans après ce sacre, c’est comme si de rien n’était. Je vous laisse trouver l’erreur ! S’il n’est pas possible d’établir le bilan de l’édition précédente de la Semaine Culturelle du Bénin à Paris, annuler ou suspendre celle-ci dans le but d’y voir clair tel qu’il a été fait pour les concours jugés frauduleux, nous paraît comme une voie de sagesse.

Ce n’est qu’un avis.

Ezin Pierre DOGNON : Médiateur Culturel / Auteur.

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

Visages du Bénin est un média en ligne créé depuis 2009 d’information générale dirigée par le journaliste béninois Francis Z.OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.
VOTRE PUB ICI

Nos rubriques

LES FOULEES DE LA CAPITALE

Une séance de randonnée pédestre sur un circuit de 10km. Une meilleure façon de redécouvrir la richesse touristique de la ville capitale en sport. Mais aussi une aubaine pour les entreprises de se faire remarquer grâce au village d'exposition qui sera érigé à cet effet. Prenez le rendez-vous pour le 30 Avril 2017. Les inscriptions sont ouvertes à partir du 1er Avril 2017.  www.foulees-de-la-capitale.com

Une séance de randonnée pédestre sur un circuit de 10km. Une meilleure façon de redécouvrir la richesse touristique de la ville capitale en sport. Mais aussi une aubaine pour les entreprises de se faire remarquer grâce au village d'exposition qui sera érigé à cet effet.
Prenez le rendez-vous pour le 30 Avril 2017. Les inscriptions sont ouvertes à partir du 1er Avril 2017.

www.foulees-de-la-capitale.com

www.visages-du-benin.com Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous, restez informé!

www.visages-du-benin.com  Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous,  restez informé!

www.visages-du-benin.com Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous, restez informé!

DECOUVREZ LA VILLE DE PORTO-NOVO, LA CAPITALE DU BENIN

DECOUVREZ LA VILLE DE PORTO-NOVO, LA CAPITALE DU BENIN

DECOUVREZ LA VILLE DE PORTO-NOVO, LA CAPITALE DU BENIN, LA VILLE AUX TROIS NOMS: ADJATCHÊ; HOGBONOU; PORTO-NOVO AVEC SES ATTRACTIONS TOURISTIQUES

Nos archives

AFRIQUE TELEVISION

AFRIQUE TELEVISION, dans le coeur de l'Afrique

Toute l'actualité africaine en un clic

PUB

Une séance de randonnée pédestre sur un circuit de 10km. Une meilleure façon de redécouvrir la richesse touristique de la ville capitale en sport. Mais aussi une aubaine pour les entreprises de se faire remarquer grâce au village d'exposition qui sera érigé à cet effet. Prenez le rendez-vous pour le 30 Avril 2017. Les inscriptions sont ouvertes à partir du 1er Avril 2017.  www.foulees-de-la-capitale.com

Une séance de randonnée pédestre sur un circuit de 10km. Une meilleure façon de redécouvrir la richesse touristique de la ville capitale en sport. Mais aussi une aubaine pour les entreprises de se faire remarquer grâce au village d'exposition qui sera érigé à cet effet. Prenez le rendez-vous pour le 30 Avril 2017. Les inscriptions sont ouvertes à partir du 1er Avril 2017. www.foulees-de-la-capitale.com