51a8bede9194e3527390a653d8220c98

Cristiano Ronaldo a-t-il déjà fait main basse sur le Ballon d’Or 2017?

51a8bede9194e3527390a653d8220c98Une course au Ballon d’or se divise en plusieurs périodes et les observateurs assidus de ce jeu en conviendront. Généralement, il y a une première où les candidats se révèlent et se surveillent de loin et qui dure pendant les quatre premiers mois de l’année. Une seconde où les favoris se détachent et qui se concentre entre les mois de mai et août. Puis la dernière qui s’étend sur deux petits mois (septembre et octobre) et où le futur lauréat prend tout le monde de vitesse et s’assure un moment de gloire un soir d’hiver. Ce n’est pas une règle générale mais elle se vérifie souvent. Ou du moins suffisamment pour qu’un joueur totalement discret durant le premier semestre de l’année ne sorte tardivement du chapeau pour coiffer ensuite tout le monde au poteau. Mais, cette année, on est en droit de se demander si tout suspense n’est pas déjà plié alors qu’on arrive à peine au terme de l’étape 1. Et c’est le tenant du titre, Cristiano Ronaldo, qui s’amuse à perturber les habitudes établies.

Dès le mois de décembre dernier, quand elle s’est vue décerner son quatrième Ballon d’Or, la star portugaise avait exprimé son souhait d’aller en chercher un cinquième. Une ambition légitime de la part de ce grand compétiteur et cet éternel insatisfait. Cependant, elle se heurtait à une réalité des faits qui n’allait pas forcément dans le sens de l’histoire. L’enfant de Madère sortait d’une première partie de saison plutôt compliquée et son âge n’invitait pas vraiment à l’optimisme. Il était tout proche de fêter ses 32 printemps, et lors des 53 dernières années il n’y a que l’Italien Fabio Cannavaro qui avait réussi à s’adjuger la prestigieuse récompense individuelle en étant aussi âgé.

Un fossé creusé en à peine 20 jours

Décréter que CR7 n’était plus armé pour perdurer au sommet c’était cependant mésestimer l’obsession qui anime ce champion et surtout ses ressources. C’était aussi oublier qu’il ne pouvait battre en retraite sans avoir atteint une hauteur jusque-là inexplorée. Or, avec quatre Ballons d’Or, il faisait toujours moins que Messi et rester dans l’ombre de l’Argentin était pour lui inacceptable. Si son entêtement à toujours faire mieux que la Pulga a parfois pu lasser, dans le cas précis on ne peut que reconnaitre qu’il a été profitable. À lui, à ses fans et à tous ceux qui aiment voir un sportif repousser ses limites.

En ces dernières semaines de l’exercice 2016/2017, Ronaldo a rappelé quel grand joueur il était. Aussi bien à travers son talent, son professionnalisme et également sa combativité. Car il faut être un sacré guerrier pour réussir à 32 ans une performance encore jamais réalisée au plus haut niveau européen, à savoir marquer huit buts en trois rencontres de Ligue des Champions. Qui plus est en phase à élimination directe et en l’espace de vingt jours. Un accomplissement dont lui seul, le meilleur réalisateur de l’histoire de la compétition, était capable.

Buffon, son plus sérieux concurrent

2016 a été la meilleure année de la carrière de Ronaldo avec la conquête notamment de deux trophées continentaux. Et il y a fort à parier qu’il n’en réalisera pas d’aussi abouties. Mais, a-t-il vraiment besoin d’être au top douze mois durant pour conserver son bien ? La question mérite d’être posée, surtout en cette campagne où son meilleur ennemi risque de ne rien gagner, si ce n’est la peu glorieuse Copa del Rey. De plus, quand on se rappelle qu’il a été couronné en 2013, une année où il ne le méritait pas forcément et qu’il avait bouclée sans le moindre titre collectif, il semble difficile d’imaginer que la distinction lui échappe cette fois alors qu’il semble avoir déjà fait le plus dur pour décrocher la « quinta ».

Au jour d’aujourd’hui, en mêlant objectivité et imagination et en ayant à l’esprit que les sélectionneurs et capitaines des sélections ne sont plus concernés par les votes, il n’y a qu’un seul cas de figure qui pourrait empêcher Ronaldo d’égaler Messi : que le Real se fasse battre en finale de la Ligue des Champions par la Juventus. Un tel scénario boosterait considérablement les chances de Gianluigi Buffon. Le dernier rempart italien est encore plus vieux que Ronaldo mais il serait compliqué, voire injuste, de ne pas le récompenser s’il venait à mener la Vieille Dame sur le toit de l’Europe. Aussi bien pour cette œuvre-là que pour l’ensemble de son immense carrière. Et ça serait ironique alors de voir CR7 se faire détrôner par un « papy » l’année même où on le mettait en garde contre la montée de la jeunesse. La star merengue est donc fixée et sait ce qu’elle lui reste à faire pour éviter un pareil désaveu.

Source: fr.sports.yahoo.com

Laisser un commentaire

Commentaire(s)

Visages du Bénin est un média en ligne créé depuis 2009 d’information générale dirigée par le journaliste béninois Francis Z.OKOYA. La rédaction de Visages du Bénin animée par des professionnels et soutenue par ses différents correspondants propose toute l'actualité sur le Bénin et ouvre une large fenêtre sur le reste du monde. Restez connecté avec nous, restez informé.
VOTRE PUB ICI

Nos rubriques

AFRIQUE TELEVISION

Toute l'actualité africaine en un clic

Toute l'actualité africaine en un clic

www.visages-du-benin.com Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous, restez informé!

www.visages-du-benin.com  Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous,  restez informé!

www.visages-du-benin.com Toute l’actualité du Bénin et d’ailleurs depuis 2009 ! Restez connecté avec nous, restez informé!

DECOUVREZ LA VILLE DE PORTO-NOVO, LA CAPITALE DU BENIN

DECOUVREZ LA VILLE DE PORTO-NOVO, LA CAPITALE DU BENIN

DECOUVREZ LA VILLE DE PORTO-NOVO, LA CAPITALE DU BENIN, LA VILLE AUX TROIS NOMS: ADJATCHÊ; HOGBONOU; PORTO-NOVO AVEC SES ATTRACTIONS TOURISTIQUES

Nos archives

AFRIQUE TELEVISION

AFRIQUE TELEVISION, dans le coeur de l'Afrique

Toute l'actualité africaine en un clic

PUB

....Pour valoriser et redonner vie à ll'important gisement culturel de Porto-Novo et le mettre au service du développement tant national et international

FESTIVAL INTERNATIONAL DE PORTO NOVO